• Nous contacter
  • img
  • img
Extincteurs portatif : en première ligne

Toute personne confrontée à un incendie doit savoir que l’extincteur portatif trouve son utilité sur les feux naissants ou de petite ampleur. Son emploi est à la fois curatif et préventif : il arrête le feu immédiatement, pour en interdire tout développement. Mais tout le monde n’étant pas pompier de vocation ou capable de conserver son sang-froid pour intervenir, la règle à tenir en présence d’un feu est avant tout de déclencher l’alarme et d’évacuer les lieux. On retiendra surtout l’importance d’identification du type d’incendie, qui exige un extincteur répondant à ses spécificités.

Cet extincteur a pour vocation de projeter sur une flamme, par l’action d’une pression interne, un agent d’extinction. Cette pression peut être fournie par une cartouche à gaz, ou peut être permanente. Dans le cas des portatifs, utilisant majoritairement cette cartouche – contenant la plupart du temps du dioxyde de carbone –, il suffit de percer celle-ci pour que ce gaz remplisse le corps métallique de l’engin. Une goupille protégée par un plomb marqué prévient d’une utilisation accidentelle et garantit son intégrité. Un diffuseur, qui peut être relié à un tuyau ou faire partie intégrante de l’engin permet de diriger vers le feu l’agent expurgé par la pression.

On ne doit jamais oublier non plus que l’utilisation d’un extincteur n’est qu’un moyen de réaction face à un incendie, et qu’il convient d’évaluer les conséquences de celui-ci. Alerte vers les secours, évacuation, coupure des sources d’énergie comme le gaz ou l’électricité sont prioritaires. Il faut également se souvenir qu’une utilisation impropre de l’appareil peut se révéler dangereuse, voir amplifier le risque, et devenir un remède pire que le mal.

Lire plus

Partager :
A propos de l'auteur
asysko

Pas encore de commentaires...

Laisser un commentaire